• Culture
    • Communication
    • Médias
    • Loisirs
    • Opca, Octa, Opacif
    • et fonds de formation
    • des artistes-auteurs

    Bienvenue.

Le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) a publié dernièrement son enquête quantitative 2011 sur les dispositifs de professionnalisation.

Premier constat : tous les dispositifs de professionnalisation ont vu leur activité croître en 2011. Le DIF portable affiche la plus forte progression : 21007 DIF portables ont été financés, soit six fois plus qu’en 2010. Le DIF prioritaire, lui, enregistre une hausse de 3,5%, avec 304357 formations prises en charge.  

Contrats de pro. : des “contrats jeunes” en majorité

Les contrats de professionnalisation ont augmenté de 12,5%, avec 168887 contrats financés en 2011. À noter: 41% ont été signés par des entreprises de moins de 20 salariés, alors qu’elles emploient 29% des salariés. 

En grande majorité (72,47%), ces contrats de professionnalisation étaient des “contrats jeunes” (à destination des moins de 26 ans). Autre constat : tous publics confondus, les contrats de professionnalisation en CDD représentent plus des trois quarts des contrats financés. 

Près de 160 millions d'heures-stagiaires

Du côté des périodes de professionnalisation, 373148 ont en été prises en charge en 2011, soit une hausse de 2%. Quant aux bénéficiaires, 68% d’entre eux relèvaient d’entreprises de 50 salariés et plus. 

Au total, près de 160 millions d'heures-stagiaires ont été financées en 2011 au titre de la professionnalisation. La majorité l'ont été dans le cadre du contrat de professionnalisation (100 millions d'heures-stagiaires), puis de la période de professionnalisation (38,9 millions d'heures-stagiaires),