• Opérateur de compétences
    • et fonds de formation des artistes-auteurs

Communiqué de presse

L’Afdas devient l’opérateur de compétences des secteurs de la culture, des industries créatives, des médias, de la communication, des télécommunications, du sport, du tourisme, des loisirs et du divertissement

Invité à se réorganiser après le vote de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018, l’Afdas présente son nouvel opérateur de compétences au périmètre élargi. Aux branches historiques de la culture, des médias, de la communication et des loisirs, viennent s’ajouter celles du sport et du golf, des télécommunications, des agences de mannequins, des casinos, des organismes de tourisme et de l’hôtellerie de plein air.

La loi du 5 septembre a transformé les OPCA (organismes paritaires collecteurs agréés) en opérateurs de compétences (OPCO), recentrant leurs missions sur les services aux branches, aux petites entreprises et au développement de l'alternance. Le gouvernement a invité les 20 opérateurs historiques à se réorganiser en 11 nouveeaux OPCO construits autour de champs de cohérence et de pertinence économique forts.

 

A l’issue d’une négociation sur la cohérence des filières respectives, un accord constitutif du nouvel opérateur a été conclu le 19 novembre 2018 tout en prévoyant les modalités d’adhésion pour les branches encore en réflexion. L’agrément du ministère du travail du 29 mars 2019 a validé le périmètre élargi de l’Afdas, intégrant ainsi les secteurs d’activité du sport, du golf, des télécommunications, des agences de mannequins, des casinos, des organismes de tourisme et de l’hôtellerie de plein air.

 

Le 2 avril, une réunion avec l’ensemble des branches professionnelles a eu pour objet de valider un avenant à l’accord constitutif élargissant le périmètre d’intervention de l’Afdas.

 

« Je suis très fière du dialogue constructif qui a été engagé avec l’ensemble des branches et des pouvoirs publics ; les équipes de l’Afdas ont mené un travail exemplaire pour démontrer notre expertise en matière d’accompagnement de la formation professionnelle et attirer de nombreuses branches » déclare Isabelle Gentilhomme, Présidente de l’Afdas.

« Alors que rien n’était joué au départ, nous avons été le premier opérateur à signer un accord constitutif et nous présentons aujourd’hui un OPCO avec un champ de cohérence très fort », ajoute Angeline Barth, Vice-présidente de l’Afdas.

 

Le nouvel opérateur définit en effet une filière cohérente, composée de secteurs partageant de nombreuses caractéristiques communes parmi lesquelles : un même rapport au public ; un fonctionnement par économie de projet ; des métiers atypiques dans leur rythme d’activités ; des enjeux de pérennisation de l’emploi ; et enfin une diversité de structures de branches et de tailles d’acteurs au sein d’un même secteur.

 

Cinq missions principales sont confiées à l’OPCO :

  • Accompagner le développement de l’alternance
  • Accompagner les entreprises dans le développement de la formation et plus particulièrement les TPE-PME
  • Accompagner les branches professionnelles dans le développement de certifications et l’observation de l’emploi
  • Accompagner les mutations économiques
  • Développer l’accès à la formation pour les publics spécifiques (intermittents du spectacle, artistes-auteurs)

« L’agrément du ministère du travail n’est que la première étape d’une période dense de réorganisation où nous allons devoir relever de nombreux défis. L’Afdas s’engage à travailler dès aujourd’hui avec l’ensemble des branches afin de mettre en place une organisation, des outils et les moyens d’accompagner au mieux les entreprises et les salariés dans leurs besoins de formation » conclut Thierry Teboul, Directeur général de l’Afdas.



Contact presse Cécile DENIS — Directrice de la Communication01 44 78 39 01c.denis@afdas.com