• Culture
    • Communication
    • Médias
    • Loisirs
    • Opérateur de compétences
    • et fonds de formation
    • des artistes-auteurs

    Bienvenue.

Au premier janvier 2019, l’Afdas devient opérateur de compétences (OPCO) des secteurs de la culture, de la communication, des médias et des loisirs. L’agrément définitif interviendra au premier avril 2019. Au cours de cette période transitoire du 1er janvier au 31 mars 2019, l’Afdas finance vos actions de formation en application des décisions prises par le Conseil d’administration du 20 décembre 2018.

Le Plan de développement des compétences pour les entreprises de moins de 50 salariés

La loi du 5 septembre 2018 pour « la liberté de choisir son avenir professionnel » prévoit que seules les entreprises de moins de 50 salariés permanents peuvent mobiliser le plan de développement des compétences. Ces fonds issus des contributions légales sont entièrement mutualisés et permettent de financer tout ou partie d’un projet de formation individuel ou collectif :

- les entreprises d’un effectif inférieur à 11 salariés peuvent bénéficier d’une prise en charge dans la limite
de 1200€ HT par an,
- et les entreprises d’un effectif compris entre 11 et 49 salariés dans la limite de 3200€ HT.

Vous avez un projet ?  N’hésitez pas à contacter votre délégation régionale.

L’Alternance

Le Contrat de professionnalisation
Le conseil d’administration a statué sur des prises en charge horaire variant entre 9,15 € HT et 15 € HT de l’heure en fonction du niveau de formation visé, de la typologie de l’action de formation (formation diplômante, certificat de qualification professionnelle, autre type de formation) ou encore de la situation du bénéficiaire (salarié en situation de handicap).

Vous avez un projet ?  N’hésitez pas à contacter votre délégation régionale.

La Pro-A : promotion ou reconversion par l’alternance
Les salariés éligibles à ce dispositif sont ceux bénéficiant :
-    d’un CDI ou Contrat Unique d’Insertion conclu à durée indéterminée,
-    et n’ayant pas atteint un niveau de formation équivalent à la licence.

L’objectif de ce dispositif est de leur permettre d’accéder à un niveau de formation supérieur ou identique à leur niveau initial de formation.
La modalité pédagogique est celle de l’alternance : associer enseignements généraux, professionnels et technologiques avec l’acquisition d’un savoir-faire par l’exercice en entreprise d’une ou plusieurs activités professionnelles en relation avec la qualification visée.

Le coût pédagogique de l’action de formation est pris en charge entre 9,15€ HT et 15€ HT de l’heure en fonction du niveau de formation visé, de la typologie de l’action de formation (formation diplômante, certificat de qualification professionnelle, autre type de formation) ou encore de la situation du bénéficiaire (salarié en situation de handicap).

A savoir : pour ces deux dispositifs liés à l’alternance, les modalités de financement des formations tuteurs et de la fonction tutorale restent inchangées.

Le Compte personnel de formation : CPF

La loi du 5 septembre 2018 pour « la liberté de choisir son avenir professionnel » instaure la monétisation des heures CPF au 1er janvier 2019. Chaque heure acquise est valorisée à hauteur de 15€, montant fixé par décret.

Pour en savoir plus sur votre compte personnel d’activité, cliquez sur ce lien : https://www.moncompteactivite.gouv.fr/

Pour 2019, l’Afdas prend en charge les actions éligibles au CPF à hauteur des droits monétisés du bénéficiaire.

Si ces droits sont insuffisants pour couvrir le coût pédagogique de la formation, alors un abondement financé par l’Afdas vient compléter la prise en charge :

-    dans la limite de 2 000€ HT,
-    et pour un coût global pédagogique (droits monétisés du bénéficiaire + abondement) de 4 000€ HT.


Cas particuliers :

1.    Bilan de compétences
La prise en charge est calculée à hauteur des droits monétisés du bénéficiaire.
Dans le cas où les droits seraient insuffisants, l'Afdas abonde dans la limite d'un coût global du bilan de 1800€ HT.

2.    Permis de conduire
La prise en charge est calculée à hauteur des droits monétisés du bénéficiaire. Dans le cas où les droits seraient insuffisants, l'Afdas abonde dans la limite d'un coût global du permis de 1100€ HT.

3.    Validation des acquis de l’expérience : VAE
La prise en charge est calculée à hauteur des droits monétisés du bénéficiaire. Dans le cas où les droits seraient insuffisants, l'Afdas abonde dans la limite d'un coût global de la VAE de 2500€ HT.

Conditions d'instruction du dossier :

La demande de prise en charge doit être adressée à l'Afdas au moins 30 jours avant le début de la formation. L'accord écrit de prise en charge vaut acceptation. Il est adressé au bénéficiaire au plus tard 8 jours avant le début de la formation.