• Culture
    • Communication
    • Médias
    • Loisirs
    • Opca, Octa, Opacif
    • et fonds de formation
    • des artistes-auteurs

    Bienvenue.

Presse en région : anticiper l'évolution des métiers et des compétences

Pour aider les entreprises de presse quotidienne régionale et départementale à engager une évaluation prévisionnelle des emplois et des compétences, deux prestations sont proposées : une formation et un appui-conseil.

La formation et l’appui-conseil sont destinés aux acteurs des entreprises de presse quotidienne régionale et presse quotidienne départementale : employeurs, instances représentatives du personnel et organisations syndicales représentatives. Ces prestations sont  totalement prises en charge par l’Afdas et l’État, dans le cadre de l’accord EDEC conjoint en PQR et en PQD.

Formation : appréhender les différentes notions de la GPEC

D’une durée de trois à cinq jours, cette formation permet d'appréhender et de partager les éléments fondamentaux d’une démarche GPEC.

Elle favorise une compréhension partagée sur la GPEC entre les acteurs de l’entreprise. Elle permet d’identifier les thèmes communs sur lesquels engager une évaluation prévisionnelle des emplois et des compétences.

Appui-conseil : mettre en œuvre une démarche GPEC

  • Objectifs

Pour les entreprises de moins de 300 salariés : grâce à cet accompagnement, elles établiront avec les organisations syndicales représentatives un plan d’action définissant les besoins prévisionnels et prioritaires en matière d’emploi, de compétences et de formation.

Pour les entreprises de 300 salariés et plus : elles définiront, avec les instances représentatives du personnel, les axes d’un projet d’accord GPEC ou un avenant (si un accord GPEC existe déjà), ainsi que le plan d’action RH associé.

  • Déroulement

Un consultant apporte à l’entreprise un appui sur le plan opérationnel : animation des séquences entre les acteurs internes, encadrement des travaux techniques d’évaluation des besoins, adaptation des outils de la GPEC à l’entreprise, production de documents clés, suivi technique et administratif… L’accompagnement dure 18 jours au maximum, répartis sur une période de six mois au plus.