• Culture
    • Communication
    • Médias
    • Loisirs
    • Opca, Octa, Opacif
    • et fonds de formation
    • des artistes-auteurs

    Bienvenue.

Comme chaque année, l’Observatoire des métiers de la presse publie sonrapport sur les salariés de ce secteur.

Cette étude statistique s’appuie sur les données fournies par le groupe Audiens pour l’année 2010.

Près des trois quarts des salariés dans des grands groupes

Le  secteur de la presse rassemble en majorité des petites entreprises (60% de moins de 10 salariés). Cependant, près des trois quarts des salariés (71%) se concentrent dans un faible nombre de grands groupes.

Presse  magazine  et  presse  quotidienne  régionale  (PQR) : les plus gros
employeurs

Ce sont la presse magazine et la PQR qui emploient le plus de salariés (respectivement 30,5% et 24,2%). Fait notable, plusieurs formes de presse ont vu leur effectif croître en 2010 (presse hebdomadaire régionale, agences de presse, presse magazine, portage, presse gratuite), tandis que les autres catégories connaissent le phénomène opposé.

Davantage de femmes et de jeunes

Les hommes restent majoritaires (52,1%), mais les femmes représentent près de 53% des nouvelles recrues en 2010 (plus de 60% dans la presse magazine et dans la presse spécialisée). Si la moyenne d’âge s’avère relativement élevée (41,5 ans), la plupart des secteurs voient leur population rajeunir, en particulier la PQR et la presse quotidienne nationale (PQN).

Plus de 42% de cadres

Du côté du statut professionnel, la presse regroupe 42,4% de cadres (dont 54,8% d’hommes). Parmi les salariés recrutés en 2010, moins d’un quart (22,4%) sont cadres. Globalement, la majorité des nouvelles recrues bénéficient d’un CDI. Néanmoins, certaines formes de presse ont surtout fait appel à des CDD, notamment la PQR, le routage, le portage et, dans une moindre mesure, la PQN.