• Culture
    • Communication
    • Médias
    • Loisirs
    • Opca, Octa, Opacif
    • et fonds de formation
    • des artistes-auteurs

    Bienvenue.

Artistes auteurs du cinéma et de l'audiovisuel

Mathias Walter a suivi la formation « Pratique de la réalisation documentaire »

Comment cette formation s’intègre-t-elle dans votre parcours ?

J’ai fait de la photographie de mode, puis de la photo documentaire. J’avais commencé un film documentaire, mais un peu raté, qui ne trouvait pas de producteur. Comme on avait enfin accès à la formation en tant qu’auteur, j’en ai profité avec cet atelier Varan. Cette école de cinéma direct me convenait très bien : on apprend à réfléchir à la place du documentaire, à ce qu’est un film, son contenu pur. C’est très spécifique et ça convenait parfaitement à mes attentes.

Comment cette formation vous a-t-elle aidé ?

Déjà, ça m’a permis d’avoir un producteur, une fois que j’avais fait l’école, il a accepté de me recevoir ! Et j’étais ravi, parce que j’avais appris beaucoup de choses sur le tas, mais j’avais besoin d’approfondir. Depuis j’ai fait une deuxième formation, « atelier radiophonique et cinématographique ».

Eve Munch a suivi la formation « Adaptation sur informatique avec Synchronis et Mosaic »

Comment cette formation s’intègre-t-elle dans votre parcours ?

Je suis traductrice adaptatrice, j’adapte le texte au mouvement de la bouche, une contrainte particulière par rapport au sous-titrage. J’avais besoin de découvrir deux logiciels utilisés par les studios : Synchronos et Mosaic. Deux amis m’avaient parlé de cette formation, j’ai fait en sorte de la suivre. Se former tout seul, ce n’est pas évident, on tâtonne. Là, nous avons vu tous les aspects et fonctionnalités de chaque logiciel en peu de temps. Et le formateur était bienveillant, il répondait à chacune de nos questions, tout en conservant le rythme de la formation.

Et cette formation vous a-t-elle aidé ?

Le stage a répondu à toutes mes attentes et à présent, je maîtrise parfaitement les deux logiciels. ça me permet de démarcher les entreprises qui les utilisent et qui ont besoin de personnes compétentes.

Cécile Lugiez a suivi la formation « Adaptation d’une BD en série d’animation »

Comment cette formation s’intègre-t-elle dans votre parcours ?

Je suis jeune scénariste et j’avais travaillé sur deux séries d’animation il y a quelque temps. Après avoir surtout travaillé sur de la fiction, j’avais envie de faire plus d’animation, donc d’apprendre… Dans l’animation et plus particulièrement l’adaptation de BD, il y a quelques choses à savoir : comment aborder les héros, comment on crée une série, pour quel public, comment on adapte une BD…

Et cette formation vous a-t-elle aidé ?

J’ai décidé après cette formation courte d’enchaîner sur une formation de trois mois au même endroit. J’ai beaucoup appris, la formatrice était très généreuse et s’adaptait à nos attentes, mais je n’ai pas encore retravaillé sur des séries d’animation.