Le plan conventionnel par branche professionnelle

Retrouvez les modalités de mise en oeuvre de la politique de financement de votre branche.

Audiovisuel et production cinématographique

Les partenaires sociaux de la branche de l’audiovisuel et de la production cinématographique ont défini les modalités de mise en œuvre de la politique de financement des fonds conventionnels appelés auprès des entreprises de la branche de l’audiovisuel et de la production cinématographique, pour soutenir l’investissement formation des entreprises et le développement des compétences de leurs salariés.

Plafonds annuels de financement conventionnel

En application de votre accord de branche, votre entreprise verse chaque année une contribution conventionnelle complémentaire et peut ainsi bénéficier de ressources mutualisées pour financer ou co-financer vos projets de formation.

Après validation par le Conseil d’administration de l’Afdas, la commission de gestion du conventionnel de l’audiovisuel et de la production cinématographique souhaite soutenir l’accès à la formation à travers le financement du plan conventionnel dans les conditions actuellement en vigueur définies ci-après :

  • Les actions de développement des compétences dans la limite d’un plafond individuel* par entreprise :

Entreprises de moins de 11 salariés

3 600 € HT

Entreprises de 11 salariés et plus

200 % de la part plan de formation de la contribution nette frais de gestion sans être inférieur à 5 000 € HT

*dans la limite des critères fixés et des fonds disponibles.

Distribution directe

Les partenaires sociaux de la branche de la distribution directe ont défini les modalités de mise en œuvre de la politique de financement des fonds conventionnels appelés auprès des entreprises de la branche de la distribution directe, pour soutenir l’investissement formation des entreprises et le développement des compétences de leurs salariés.

Plafonds annuels de financement conventionnel

En application de votre accord de branche, votre entreprise verse chaque année une contribution conventionnelle complémentaire et peut ainsi bénéficier de ressources mutualisées pour financer ou co-financer vos projets de formation.

Après validation par le Conseil d’administration de l’Afdas, la commission de gestion du conventionnel de la distribution directe souhaite soutenir l’accès à la formation à travers le financement du plan conventionnel dans les conditions actuellement en vigueur définies ci-après :

Les actions de développement des compétences dans la limite d’un plafond individuel* par entreprise :

Entreprises de moins de 11 salariés

500 € HT

Entreprises de 11 à 249 salariés

150 % de la part plan de formation de la contribution nette frais de gestion

Entreprises de 250 salariés et plus

105 % de la part plan de formation de la contribution nette frais de gestion

*dans la limite des critères fixés et des fonds disponibles.

Espaces de loisirs, d’attraction et culturels : critères conventionnels

Les partenaires sociaux de la branche espaces de loisirs, d’attraction et culturels ont défini les modalités de mise en œuvre de la politique de financement des fonds conventionnels appelés auprès des entreprises de la branche espaces de loisirs, d’attraction et culturels, pour soutenir l’investissement formation des entreprises et le développement des compétences de leurs salariés.

Plafonds annuels de financement conventionnel

En application de votre accord de branche, votre entreprise verse chaque année une contribution conventionnelle complémentaire et peut ainsi bénéficier de ressources mutualisées pour financer ou co-financer vos projets de formation.

Après validation par le Conseil d’administration de l’Afdas, la commission de gestion du conventionnel des Espaces de Loisirs, d’Attractions et Culturels souhaite soutenir l’accès à la formation à travers le financement du plan conventionnel dans les conditions actuellement en vigueur définies ci-après :

  • Les actions de développement des compétences dans la limite d’un plafond individuel* par entreprise :

Entreprises de moins de 11 salariés

2 900 € HT

Entreprises de 11 à 49 salariés

1 700 € HT + 200 % de la part plan de formation de la contribution nette frais de gestion

Entreprises de 50 salariés et plus

200 % de la part plan de formation de la contribution nette frais de gestion

*dans la limite des critères fixés et des fonds disponibles.

Exploitation cinématographique

Les partenaires sociaux de la branche exploitation cinématographique ont défini les modalités de mise en œuvre de la politique de financement des fonds conventionnels appelés auprès des entreprises de l’exploitation cinématographique, d’attraction et culturels, pour soutenir l’investissement formation des entreprises et le développement des compétences de leurs salariés.

Plafonds annuels de financement conventionnel

En application de votre accord de branche, votre entreprise verse chaque année une contribution conventionnelle complémentaire et peut ainsi bénéficier de ressources mutualisées pour financer ou co-financer vos projets de formation.

Après validation par le Conseil d’administration de l’Afdas, la commission de gestion du conventionnel de l’exploitation cinématographique souhaite soutenir l’accès à la formation à travers le financement du plan conventionnel dans les conditions actuellement en vigueur définies ci-après :

  • Les actions de développement des compétences dans la limite d’un plafond individuel* par entreprise :

Toutes les entreprises

3 000 € HT + 135 % de la part plan de formation de la contribution nette frais de gestion

* dans la limite des critères fixés et des fonds disponibles.

Hôtellerie de Plein Air (HPA)

Les partenaires sociaux de la branche HPA ont défini les modalités de mise en œuvre de la politique de financement des fonds conventionnels appelés auprès des entreprises de la branche HPA, pour soutenir l’investissement formation des entreprises et le développement des compétences de leurs salariés.

  

Plafonds annuels de financement conventionnel

En application de votre accord de branche, votre entreprise verse chaque année une contribution conventionnelle complémentaire et peut ainsi bénéficier de ressources mutualisées pour financer ou co-financer vos projets de formation.

Après validation par le Conseil d’administration de l’Afdas, la commission de gestion du conventionnel de la branche HPA soutenir l’accès à la formation à travers le financement du plan conventionnel dans les conditions actuellement en vigueur définies ci-après :

  • Les actions individuelles dans la limite d’un plafond individuel* par entreprise :

Entreprises de moins de 11 salariés

1 500 € HT

Entreprises de 11 à 49 salariés et plus

3 000 € HT

Entreprises de 50 salariés et plus

90 % de la part plan de formation de la contribution nette frais de gestion

  • Les actions et dispositifs ci-dessous en dehors du plafond individuel* par entreprise :

*dans la limite des critères fixés et des fonds disponibles.

  

Conditions de prise en charge des CDI emploi formation

Les conditions de prise en charge* des CDI emploi formation sont : 

  • Pour les contrats ayant démarré avant le 31 décembre 2018 :  

Prise en charge des coûts pédagogiques et des salaires et charges dans la limite de 4 000 € par participant. Cette prise en charge est réalisée en dehors du plafond individuel par entreprise.

  • Pour les contrats ayant démarré depuis le 1er janvier 2019 :

Prise en charge des coûts pédagogiques dans le cadre des conditions classiques de financement, dans la limite du plafond individuel par entreprise. 

*dans la limite des critères fixés et des fonds disponibles.

Organismes de tourisme

Les partenaires sociaux de la branche des organismes de tourisme ont défini les modalités de mise en œuvre de la politique de financement des fonds conventionnels appelés auprès des entreprises de la branche de la branche des organismes de tourisme, pour soutenir l’investissement formation des entreprises et le développement des compétences de leurs salariés.

Plafonds annuels de financement conventionnel

Entreprises de moins de 11 salariés

2 800 € HT

Entreprises de 11 à 49 salariés et plus

3 200 € HT

Entreprises de 50 salariés et plus

6 000 € HT

  • Les actions et dispositifs ci-dessous en dehors du plafond individuel* par entreprise :

Presse Quotidienne Nationale (PQN)

Les partenaires sociaux de la branche de la PQN ont défini les modalités de mise en œuvre de la politique de financement des fonds conventionnels appelés auprès des entreprises de la branche de la PQN, pour soutenir l’investissement formation des entreprises et le développement des compétences de leurs salariés.

Plafonds annuels de financement conventionnel

En application de votre accord de branche, votre entreprise verse chaque année une contribution conventionnelle complémentaire et peut ainsi bénéficier de ressources mutualisées pour financer ou co-financer vos projets de formation.

Après validation par le Conseil d’administration de l’Afdas, la commission de gestion du conventionnel de la PQN souhaite soutenir l’accès à la formation à travers le financement du plan conventionnel dans les conditions actuellement en vigueur définies ci-après :

  • Les actions de développement des compétences dans la limite d’un plafond individuel* par entreprise :

Toutes les entreprises

90 % de la part plan de formation de la contribution nette frais de gestion

*dans la limite des critères fixés et des fonds disponibles.

Presse Quotidienne Régionale (PQR), Presse Hebdomadaire Régionale (PHR) et Presse Quotidienne Départementale (PQD)

Les partenaires sociaux de la branche PQR PHR PQD ont défini les modalités de mise en œuvre de la politique de financement des fonds conventionnels appelés auprès des entreprises de la branche PQR PHR PQD, pour soutenir l’investissement formation des entreprises et le développement des compétences de leurs salariés.

 

En application de votre accord de branche, votre entreprise verse chaque année une contribution conventionnelle complémentaire et peut ainsi bénéficier de ressources mutualisées pour financer ou co-financer vos projets de formation.

Après validation par le conseil d’administration de l’Afdas, la commission de gestion du conventionnel de la PQR PHR PQD a articulé le financement sa politique conventionnelle autour des axes suivants :

Les thématiques suivantes sont financées à 100%*

  • Coup de pouce alternance : dans la limite de 20 euros/heure, en complément de la prise en charge de l’Afdas sur les fonds de l’alternance

  • Formations de tuteurs (dispensées par des organismes de formation) qui accompagnent les salariés en reconversion et mobilité professionnelle, à hauteur de 100% du coût pédagogique dans la limite de 1 000 € HT par tuteur formé

 

  • Tests de positionnement ou évaluations intervenant en amont d’actions de formation, ainsi que des évaluations réalisées postérieurement à des actions de formation, à hauteur de 100 % des prestations de tests de positionnement et évaluations (amont et aval) réalisées par les organismes de formation

 

  • Actions de formation individuelles résultant des besoins détectés lors des entretiens professionnels, avec la prise en charge d’un abondement forfaitaire de 350 € HT par action de formation

 

  • Primes de contrat de professionnalisation : 1 000 € HT par an

 

  • Aides majorées à la fonction tutorale : 115 € HT par mois dans la limite des 12 premiers mois de contrat

 

  • Les prestations d’appui-conseil pour les entreprises de moins de 250 salariés

 

  • Forfait horaire pour les métiers sensibles et/ou émergents à 20 € HT par heure

 

  • Cofinancement du FNE dans la limite d’une enveloppe dédiée (comprenant le forfait horaire pour les emplois sensibles et/ou émergents à 20 € HT par heure, une fois déduit l’intervention du FNE)

 

Les thématiques suivantes sont financées à 100%* pour les entreprises de moins de 250 salariés et à 100% pour les entreprises de 250 salariés et plus dans la limite d’un plafond de dépenses à 70% de la contribution de N-1.

 

  • Actions de formation se déroulant en tout ou partie à distance

 

  • Parcours de formation d’une durée totale au moins égale à 70 heures, dispensés par des organismes de formation, visant un changement de métier ou de secteur professionnel ou une adaptation à l’évolution du métier exercé

 

  • Actions réalisées en interne (entreprises disposant d’un service de formation interne) 100 % du salaire chargé du formateur dans la limite de 50 € / h et 70 h par stagiaire + frais annexes des stagiaires dans la limite des plafonds fixés par l’Afdas

*dans la limite des critères fixés et des fonds disponibles.

Le soutien aux métiers sensibles et émergents

Les métiers sensibles sont les métiers pour lesquels les évolutions technologiques, organisationnelles ou économiques entraîneront une diminution importante des effectifs et/ou une évolution importante des compétences requises.

FILIÈRE "RÉDACTION, DÉVELOPPEMENT, GESTION ET ANIMATION DES CONTENUS"

> Journaliste encadrant (transversal, direction, reportage, édition, photographie, vidéo...)
> Secrétaire de rédaction/Editeur
> Assistant de rédaction
> Reporter (pages locales, sport, infographie, photographie)
> Documentaliste
> Opérateur photographies
> Opérateurs techniques
> Photojournaliste

FILIÈRE "COMMERCIAL, MARKETING, COMMUNICATION, CRÉATION WEB"

> Chargé/Responsable marketing
> Chef de projet marketing (gestion de projet, design web et technologies associées)
> Chargé/Responsable relation client
> Chargé/Responsable/Animateur vente au numéro
> Chargé/Responsable/Animateur portage

FILIÈRE "CONCEPTION PUB"

> Photocompositeur
> Claviste, opérateur saisie
> Maquettiste
> Opérateur technique
> Opérateur petites annonces et annonces judiciaires et légales

FILIÈRE "EXPÉDITION, LOGISTIQUE, TRANSPORT"

> Opérateur/Responsable conditionnement (stockage, expédition)
> Chauffeur
> Conducteur transport routier
> Chargé/Responsable gestion distribution, transports, logistique
> Mécanicien

FILIÈRE "IMPRIMERIE"

> Bobinier
> Rotativiste
> Opérateur/Responsable plaques
> Graisseur, préparateur
> Nettoyeur
> Technicien de maintenance industrielle/Dépannage/
Support technique
> Conducteur rotative
> Cadre/Responsable équipe production

Les métiers émergents font appel à des compétences nouvelles et ciblées

FILIÈRE "RÉDACTION, DÉVELOPPEMENT, GESTION ET ANIMATION DES CONTENUS"

> Journaliste Reporter d'Image (JRI)
> Animateur ou gestionnaire de communautés/Community Manager
> Animateur sites web/mobiles
> Datajournaliste
> Infographiste multimédia
> Journaliste contenus visuels (vidéo, montage et post production vidéo)
> Journaliste desk web
> Documentaliste multisupports, Chargé de gestion de bases de données documentaires et contenus en ligne
> Concepteur d'animations vidéo
> Webmaster/développeur éditorial
> Chargé de référencement (SEO SEA)

FILIÈRE "COMMERCIAL, MARKETING, COMMUNICATION, CRÉATION WEB"

> Chargé/Responsable Acquisition-Fidélisation client
> Chargé de clientèle, assistant en ligne
> Chargé/ Responsable e-business, e-commerce
> UX designer (User experience designer)

> Commercial, attaché/assistant commercial chargé de développement

> Chargé/Responsable webmarketing, Chargé/Responsable e-marketing
> Chargé/Responsable marketing rédactionnel ou marketing des contenus
> Chargé/Responsable communication réseaux sociaux
> Chargé/Responsable de communication marque(s)
> Animateur ou gestionnaire de communautés/Community Manager
> Chargé d'étude web, veilleur stratégique (IE)

> Administrateur base de données
> Traffic manager
> Chargé de référencement (SEO SEA)
> Data scientist, Data analyst, Data manager
> Responsable partenariats et évènements

FILIÈRE "DSI"

> Développeur web
> Gestionnaire et développeur système d'information (ventes, abonnements, éditorial, publicité...)
> Directeur des systèmes d'information
> Administrateur base de données
> Administrateur site web
> Intégrateur
> Responsable/Chargé d'architecture système d'information et urbanisation
> Responsable/chargé de sécurité
> Cloud manager
> Responsable/Assistant utilisateurs (hotline, dépannage soft et hardware, bureautique)

FILIÈRE "CONCEPTION PUB"

> Webdesigner
> Intégrateur-designer

Presse magazine

Les partenaires sociaux de la branche des presse magazine ont défini les modalités de mise en œuvre de la politique de financement des fonds conventionnels appelés auprès des entreprises de la branche presse magazine, pour soutenir l’investissement formation des entreprises et le développement des compétences de leurs salariés.

En application de votre accord de branche, votre entreprise verse chaque année une contribution conventionnelle complémentaire et peut ainsi bénéficier de ressources mutualisées pour financer ou co-financer vos projets de formation.

Les partenaires sociaux de la branche des presse magazine ont défini par accord un plan conventionnel pour soutenir l'investissement formation des entreprises et sécuriser les parcours professionnels des salariés notamment dans le contexte de l'évolution numérique et de la transformation des entreprises de presse vers la publication de contenus multi supports.

Après validation par le conseil d’administration de l’Afdas, la commission de gestion du conventionnel de la Presse Magazine souhaite soutenir à travers le financement du plan conventionnel dans les conditions actuellement en vigueur suivantes :

Les mesures de soutien à l’alternance

Conditions de financement* :

  • Financement complémentaire au coût horaire du contrat de professionnalisation dans la limite de 5€/h par alternant. Lors de la demande de prise en charge du contrat de professionnalisation et si le coût horaire n’est pas entièrement couvert par l’application de la grille des couts horaire, une prise en charge complémentaire est donc possible.
  • Prime à l’embauche de 1 000 €HT par contrat de professionnalisation payable à l’issue de la période d’essai validée.
  • Financement de l’aide à la fonction tutorale pour les entreprises de + de 11 salariés, d’un montant forfaitaire de 115€/mois sur 12 mois maximum. Cette aide est conditionnée à la formation du tuteur sur sa mission, formation prise en charge sur le budget alternance de l’Afdas.

Ces trois mesures sont financées sur une enveloppe mutualisée à l’ensemble des entreprises adhérentes de la branche Presse Magazine et ce dans la limite de cette enveloppe. Ces prises en charge n’auront aucune incidence sur le budget formation de l’entreprise.

  • Financement des actions de formation éligibles à la ProA (Reconversion et Promotion par l’Alternance) et en complément des 3 000 euros financés au titre du budget alternance. Les membres de la commission proposent la prise en charge des restes à charge éventuels de coûts pédagogiques sur la ProA de la façon suivante :

Entreprises de moins de 50 salariés

à 100% (budget conventionnel dédié)

Entreprises de 50 salariés et plus

cofinancement à hauteur de 3 000 euros au titre du budget conventionnel dédié, et en cas de solde restant à financer, en mobilisant le conventionnel à l’intérieur de son plafond individuel ou son budget volontaire

Comment bénéficier de ces mesures ?

  • Financement complémentaire d’un contrat de professionnalisation : l’engagement est fait directement par l’assistant formation. L’organisme de formation perçoit ce financement lors de la facturation
  • Prime à l’embauche : à l’issue de la période d’essai de l’alternant, l’entreprise facture l’Afdas de ce montant forfaitaire en y joignant soit une attestation sur l’honneur confirmant la présence de l’alternant dans les effectifs, soit le dernier bulletin de salaire directement sur son espace adhérent. Tutoriel vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=I7HXbA-JH3s

Pour en savoir plus : Recruter et intégrer un collaborateur

Les appuis-conseils

Conditions de financement* :

Les entreprises de moins de 50 salariés, quelle que soit leur branche, ont déjà accès à la prise en charge à 100% des prestations d’appui-conseil.

Les représentants désignés de la Presse Magazine ont validé l’élargissement de l’accès aux appuis conseils aux entreprises de 50 à 250 salariés en cofinançant à hauteur de 50% sur une enveloppe mutualisée, sans impact sur les budgets formation des entreprises.

Le plan de développement des compétences

Les actions suivantes :

  • les formations ayant pour objectif l’acquisition de compétences transversales : management, commercial/marketing, efficacité professionnelle, digital, diversité, sensibilisation aux RPS, aux harcèlements et au télétravail, formation de formateur,
  • les formations pour les métiers sensibles et métiers émergents
  • les actions d’accompagnement individuel des salariés dans le cadre de bilan carrière, bilan professionnel ou bilan de compétences dans la limite de 24h.

bénéficient de financements dans les conditions suivantes :

  • Plafond individuel* par entreprise :

Entreprises de moins de 50 salariés

à 100% (budget conventionnel dédié)

Entreprises de 50 salariés et plus

90% de la contribution nette

et

  • Barèmes horaires suivants :
    • 70 €/heure/stagiaire appliqué de principe
    • 120€/heure/stagiaire pour les formations ayant pour objectifs :
      • l’acquisition de compétences transversales : management, commercial/marketing, efficacité professionnelle, digital, diversité, sensibilisation aux RPS, aux harcèlements et au télétravail, formation de formateur
      • formations dédiées aux métiers sensibles** et émergents***

** Les métiers sensibles sont les métiers pour lesquels les évolutions technologiques, organisationnelles ou économiques entraîneront une diminution importante des effectifs et/ou une évolution importante des compétences requises.

***  Les métiers émergents font appel à des compétences nouvelles et ciblées.

Retrouvez la liste des métiers sensibles et émergents en cliquant ici.  

Les actions en lien avec les VHSS et la transition écologique

Conditions de financement* :

Les actions de formation portant sur les thématiques des VHSS et de la transition écologique sont financées dans la limite d’un taux horaire de 120€/h, quelle que soit la taille de l’entreprise et l’organisme de formation sous réserve qu’il soit certifié Qualiopi, en dehors du plafond individuel* par entreprise.

*dans la limite des critères fixés et des fonds disponibles.

Publicité

Les partenaires sociaux de la branche de la publicité ont défini les modalités de mise en œuvre de la politique de financement des fonds conventionnels appelés auprès des entreprises de la branche de la branche de la publicité, pour soutenir l’investissement formation des entreprises et le développement des compétences de leurs salariés.

Plafonds annuels de financement conventionnel

En application de votre accord de branche, votre entreprise verse chaque année une contribution conventionnelle complémentaire et peut ainsi bénéficier de ressources mutualisées pour financer ou co-financer vos projets de formation.

Après validation par le Conseil d’administration de l’Afdas, la commission de gestion du conventionnel de la branche de la publicité souhaite soutenir l’accès à la formation à travers le financement du plan conventionnel dans les conditions actuellement en vigueur définies ci-après :

  • Les actions de développement des compétences dans la limite d’un plafond individuel* par entreprise :
    • Les coûts pédagogiques
    • Les coûts pédagogiques des contrats de professionnalisation restant à la charge des entreprises de 11 salariés et plus après le financement accordé sur le budget alternance dans la limite de 5 € HT par heure
    • Les salaires et à hauteur de 13€/heure pour les formations ayant lieu en 2022 pour les entreprises de 11 salariés et plus

Entreprises de moins de 11 salariés

3 800 € HT

Entreprises de 11 salariés et plus

150 % de la part plan de formation de la contribution nette frais de gestion sans être inférieur à 5 200 € HT

*dans la limite des critères fixés et des fonds disponibles.

Spectacle vivant

Les partenaires sociaux de la branche spectacle vivant ont défini les modalités de mise en œuvre de la politique de financement des fonds conventionnels appelés auprès des entreprises de la branche spectacle vivant, d’attraction et culturels, pour soutenir l’investissement formation des entreprises et le développement des compétences de leurs salariés

Plafonds annuels de financement conventionnel

En application de votre accord de branche, votre entreprise verse chaque année une contribution conventionnelle complémentaire et peut ainsi bénéficier de ressources mutualisées pour financer ou co-financer vos projets de formation.

Après validation par le Conseil d’administration de l’Afdas, la commission de gestion du conventionnel du spectacle vivant souhaite soutenir l’accès à la formation à travers le financement du plan conventionnel dans les conditions actuellement en vigueur définies ci-après :

  • Les actions de développement des compétences dans la limite d’un plafond individuel* par entreprise :

Toutes les entreprises

2 500 € HT + 140 % de la part plan de formation de la contribution nette frais de gestion

+ les entreprises de moins de 11 salariés

Masse salariale

Plafond

Inférieure à 20 000 €

300 €

Entre 20 000 €et 80 000 €

700 €

Entre 80 000 €et 1400 000 €

1 250 €

Supérieure à 140 000 €

1 550 €

*dans la limite des critères fixés et des fonds disponibles.

Sport

Les partenaires sociaux de la branche du sport ont défini les modalités de mise en œuvre de la politique de financement des fonds conventionnels appelés auprès des entreprises de la branche sport, pour répondre aux besoins spécifiques des salariés de la branche, ainsi qu’aux dirigeants bénévoles.

En application de votre accord de branche, votre entreprise verse chaque année une contribution conventionnelle complémentaire et peut ainsi bénéficier de ressources mutualisées pour financer ou co-financer vos projets de formation.

Après validation par le Conseil d’administration de l’Afdas, la commission de gestion du conventionnel du sport souhaite soutenir l’accès à la formation à travers le financement du plan conventionnel dans les conditions actuellement en vigueur définies ci-après :
 

LES ACTIONS INDIVIDUELLES

Conditions de prise en charge des actions individuelles* : 

Pour les demandes éligibles à la reconversion ou promotion par l’alternance (ProA) :

En complément de la prise en charge sur les fonds FNE des coûts pédagogiques et des frais annexes selon les barèmes définis par le Conseil d’administration de l’Afdas à l’intérieur du plafond de 9 000 €, sera financé sur les fonds conventionnels le reste à charge

  • des coûts pédagogiques selon le barème horaire par la branche sport au titre des actions individuelles (voir la rubrique « Conditions de prise en charge des actions individuelles» ci-après)

et

Conditions de prise en charge des actions individuelles :

Ces actions sont accessibles à toutes les structures de la branche et correspondent aux demandes de formation, formulées par un adhérent pour ses salariés, éligibles au titre du plan de développement des compétences.

Publics éligibles :

  • Salariés
  • Dirigeants bénévoles dans le cadre de leur mandat et pour financer une formation en lien avec leur mandat : Président - Vice-Président - Trésorier - Secrétaire général élu 

Financement :

  • Formation inférieure ou égale à 70h : 40€HT/h
  • Formation supérieure à 70h :
  • 12€HT/h jusqu’au niveau 5 de qualification (nouvelle nomenclature)
  • 18€HT/h  à partir du niveau 6 de qualification (nouvelle nomenclature)
  • + frais annexes selon barème OPCO Les plafonds de financement — Afdas
  • Pas de nombre limite de dossiers ni de plafond par structure
  • Pas de limite en termes de nombre d’heures par action de formation

*dans la limite des critères fixés et des fonds disponibles.

LES ACTIONS COLLECTIVES 

Ces actions sont accessibles à toutes les structures de la branche et répondent à une demande collective (de 6 à 25 stagiaires), formulée par un réseau, à destination de plusieurs adhérents.

La demande est généralement formulée par une tête de réseau.

Le nombre de sessions par tête de réseau est limité à 15 sessions.

Conditions de prise en charge des actions collectives* :

  • 6 à 25 stagiaires maximum par action
  • 2 Entreprises minimum
  • Formation inférieure ou égale à 15 jours (Attention, pour les actions supérieures à 5 jours, le #Rebond FNE sera privilégié)
    Formation inférieure ou égale à 15 jours
    Certifications RNCP exclues

Public éligible :

  • Salariés
  • Dirigeants bénévoles dans le cadre de leur mandat et pour financer une formation en lien avec leur mandat : Président - Vice-Président - Trésorier - Secrétaire général élu

Financement :

  • 1 800€HT/jour pour les coûts pédagogiques
  • 2 200€HT/jour en cas de location de salle
  • + Frais annexes selon le barème de la branche spécifique aux actions collectives :
    • Nuit (avec repas du soir) : 72,40€
    • Repas sans nuitée : 15€
    • Transport : au réel et dans la limite de 300 € (hors DOM)
    • Transport DOM : au réel et dans la limite de 800€

*dans la limite des critères fixés et des fonds disponibles.

LE CATALOGUE DES OFFRES SPORT 

Accessible aux salariés des entreprises adhérentes à la branche en priorité, et aux dirigeants bénévoles élus, cette offre de formation est construite autour de thématiques centrales pour le développement de vos structures et des compétences des salariés.

Découvrez le nouveau catalogue sport : 

22 actions réparties en 11 thématiques, des formations de qualité, adaptées à vos besoins de développement des compétences et complémentaires des autres dispositifs de la branche.
Une offre de formations entièrement financée par les fonds conventionnels sport.
Une modalité 100% distancielle pour plus de souplesse et d’agilité.
Une inscription facilitée : le prestataire de formation et l’Afdas s’occupent de tout pour vous !

Pour qui ?
Ces formations sont accessibles aux salariés des entreprises adhérentes à la branche en priorité et Dirigeants bénévoles dans le cadre de leur mandat et pour financer une formation en lien avec leur mandat : Président - Vice-Président - Trésorier - Secrétaire général élu 

Quelle prise en charge ?
Les coûts pédagogiques sont pris en charge, dans la limite des budgets disponibles.


Quelles thématiques formations ?
22 actions réparties en 11 thématiques.

Consultez les programmes détaillés et les dates de session dans le catalogue.

GESTION DE PROJET DANS LE SECTEUR SPORTIF
Développer un nouveau projet dans le secteur sportif (initiation).
Mettre en œuvre et piloter le projet de sa structure (niveau 1).
Mettre en œuvre et piloter le projet de sa structure (niveau 2).

RESSOURCES FINANCIÈRES DE LA STRUCTURE

Savoir trouver un financement (subvention, mécénat, partenariat, lobbying, sponsor)

Accueillir et fidéliser les adhérents.tes de sa structure

LUTTE CONTRE LA DISCRIMINATION ET LES VIOLENCES

Promouvoir la laïcité et lutter contre les discriminations

Prévenir et lutter contre les incivilités et les situations d’agressivité

ÉVÈNEMENTIEL SPORTIF
Promouvoir son évènement sportif.
Manager un évènement sportif.
Réussir le marketing et la communication de l’évènement sportif.

DÉVELOPPEMENT DE L’OFFRE SPORTIVE
Faire évoluer son offre sportive.

COMMUNICATION
Réussir sa communication avec les réseaux sociaux (pour les clubs sportifs).
Réussir sa communication avec les réseaux sociaux (pour les sportifs.ves professionnels.les).
Savoir communiquer et gérer son image professionnelle (pour les entraîneurs.ses professionnels.les).

MANAGEMENT
Manager son équipe de joueurs.ses professionnels.les.
Manager son équipe de bénévoles et de salariés.

MEDIA TRAINING
Gérer le media training (pour les sportifs.ves professionnels.les).

UTILISATION DE LA VIDÉO DANS LE SPORT
Connaître les techniques d'analyse vidéo liées à une activité physique et sportive (APS).
Réaliser un tutoriel vidéo (initiation).

NUTRITION
Connaître les bases de la nutrition pour les sportifs.

PRÉPARATION MENTALE
Réussir sa préparation mentale (sportifs.ves pro).
Réussir sa préparation mentale (entraineurs.ses pro).


Comment inscrire vos salariés ?
C’est simple et rapide, contactez directement l’organisme qui se charge de toutes les formalités administratives auprès de l’Afdas. 

L’APPUI CONSEIL CARRIERE


Dispositif d’accompagnement destiné aux sportifs professionnels et entraîneurs professionnels pour réfléchir sereinement à l’après-carrière sportive. Consultez la page dédiée.

   

Télécommunications

Les partenaires sociaux de la branche des télécommunications, d’attraction et culturels ont défini les modalités de mise en œuvre de la politique de financement des fonds conventionnels appelés auprès des entreprises de la branche des télécommunications, pour soutenir l’investissement formation des entreprises et le développement des compétences de leurs salariés.

En application de votre accord de branche, votre entreprise verse chaque année une contribution conventionnelle complémentaire et peut ainsi bénéficier de ressources mutualisées pour financer ou co-financer vos projets de formation.

Après validation par le Conseil d’administration de l’Afdas, la commission de gestion du conventionnel des télécommunications souhaite soutenir l’accès à la formation à travers le financement du plan conventionnel dans les conditions actuellement en vigueur définies ci-après :

Publics éligibles

Le conventionnel vise à financer ou co-financer le coût pédagogique des actions de formation au bénéfice des publics prioritaires définis par la branche :

  • Les femmes suivant une formation technique
  • Les seniors de 45 ans et plus
  • Les salariés en situation de handicap
  • Les proches-aidants à leur retour d'activité

Plafonds annuels de financement conventionnel

Le financement ou co-financement du coût pédagogique des actions de formation des publics prioritaires définis par la branche s’effectue dans la limite d’un plafond individuel* par entreprise :

Entreprises de moins de 11 salariés

2 000 € HT

Entreprises de 11 à 49 salariés

3 200 € HT

Entreprises de 50 à 249 salariés

102 % de la part plan de formation de la contribution nette frais de gestion

Entreprises de 250 salariés et plus

101 % de la part plan de formation de la contribution nette frais de gestion

Comment bénéficier de votre plafond annuel conventionnel ?

Au moment de la saisie de votre demande de prise en charge, pour bénéficier de votre plafond annuel conventionnel, vous devrez apporter les informations suivantes en fonction du public prioritaire :

  • Les femmes suivant une formation technique. Ces formations techniques sont identifiées par des formacodes qui sont à préciser dans votre demande de prise en charge. Consulter la liste des formacodes éligibles.
  • Les seniors de 45 ans et plus. Vous n’avez pas d’information supplémentaire à préciser dans votre demande de prise en charge. Le financement conventionnel sera activé automatiquement.
  • Les proches-aidants à leur retour d’activité. Informez l’assistant formation qui instruira votre demande de prise en charge que le stagiaire est proche-aidant. Pour contacter l’assistant formation, veuillez faire une « demande de contact » depuis votre portail MyA (voir le Guide utilisateurs du portail adhérents en page 19).
  • Les salariés en situation de handicap. Veuillez préciser « oui » dans la rubrique « RQTH » pour activer le financement conventionnel

*dans la limite des critères fixés et des fonds disponibles.

Besoin d’être accompagné pour identifier le meilleur plan de financement possible ?


Contactez nos Conseillers au 01 44 78 39 39 ou prenez rendez-vous en 3 clics via votre espace MyA dans la rubrique « demande de contact ».

0001 - Schema FNE