• Opérateur de compétences
    • et fonds de formation des artistes-auteurs

L’AFEST, une nouvelle modalité de formation

Besoin de développer les compétences d’un ou plusieurs de vos salariés, avec un parcours sur-mesure et au plus près de votre réalité? L’action de formation en situation de travail (AFEST) peut être la solution. L’Afdas propose un accompagnement et une offre spécifique pour la mettre en œuvre.

Qu’est-ce que l’AFEST ?  
 

L’AFEST (Action de Formation En Situation de Travail) a pour particularité d’utiliser et de valoriser les situations de travail comme terrain d’apprentissage. 

Comme toute action de formation, elle a obligatoirement des objectifs professionnels, un parcours formalisé, un encadrement pédagogique, et des évaluations.  
 

L’AFEST permet au salarié d’acquérir rapidement des compétences dans le cadre de son métier, en voici les principales caractéristiques :   

  • Elle a pour objectif la montée en compétences d’un ou plusieurs salariés en lien avec les enjeux de l’entreprise 
  • Elle alterne des moments de pratique professionnelle et des temps de prise de recul par rapport à cette pratique (les phases de réflexivité). 
  • Elle repose sur des droits et des devoirs de l’apprenant (ex. droit à l’erreur...) et sur les enseignements qu’il retire de sa pratique à l’aide d’un pair (tuteur/formateur). 
  • Elle libère l’employeur de son obligation de former, dans le cadre du bilan à 6 ans de l’entretien professionnel.
  • Elle contribue à développer l’autonomie d’apprentissage du salarié. 

 

Recourir à l’AFEST c’est bénéficier d’une formation : 
 

  • Sur-mesure et souple pour le salarié et l’entreprise : un parcours de formation en AFEST permet d’en personnaliser le contenu et le rythme pour l’apprenant en fonction des contraintes de l’entreprise.  
     
  • Qui valorise les compétences internes : un parcours en AFEST s’appuie sur l’expertise des collaborateurs en interne, des collègues experts, les “expairs”. 
     
  • Qui permet d’optimiser le coût de formation : un parcours en AFEST se déroule au poste de travail, il permet donc de limiter les coûts de déplacement et d’hébergement liés à un départ en formation. 
     

Qu’en dit la loi ?  
Pour qu’une action de formation soit reconnue comme une AFEST, la « loi Avenir professionnel » Art. L. 6313-2 précise 6 conditions d’éligibilité : 
- Analyser l’activité de travail : identifier les situations de travail qui peuvent être apprenantes et qui permettent de développer les compétences ciblées. 
- Concevoir un parcours pédagogique à finalité professionnelle. 
- Désigner un « formateur » : selon les contextes d’entreprises, le “formateur” peut être désigné sous divers intitulés tels que tuteur, accompagnateur terrain, référent, etc. 
- Mettre en place des phases réflexives : aider le salarié à analyser ce qui s’est passé pendant la mise en situation en prenant du recul et en tirant des enseignements. 
- Evaluer les acquis : avant, pendant, après. 
Conserver les preuves de la réalisation d’une AFEST par « tout élément probant ». 

Dans quels cas avoir recours à l'AFEST ? 
  

Vous devez faire face à des évolutions majeures notamment en termes de développement de compétences de vos salariés. L’AFEST, comme modalité dans un parcours sur-mesure, peut y répondre notamment pour :  

  • Faciliter la prise de poste d’un nouveau collaborateur (recrutement)  
  • Accompagner une mobilité interne 
  • Répondre à certains changements qui appellent de nouvelles compétences telles qu‘anticiper l’évolution du marché ou s’adapter rapidement à l’offre concurrente ; se mettre en conformité et intégrer les nouvelles contraintes légales (juridique, sécurité, …) ; introduire une nouvelle technologie, etc. 

Qui intervient dans une AFEST ?

Les acteurs et leurs rôles 

 

Le salarié/apprenant : acteur central de l’AFEST autour duquel interviennent différents acteurs (Référent AFEST, Experts-métiers/ « Expairs »).  
Il se forme à son poste de travail, sur des temps dédiés et aménagés pendant lesquels ses collègues partagent leur expertise pour favoriser ses apprentissages. Ils lui permettent ainsi d’acquérir les compétences dont il a besoin.  
 
Le référent AFEST : “architecte” de la démarche, peut être amené à endosser plusieurs rôles, selon la taille et le contexte de l’entreprise.  Sa mission principale est de concevoir et faciliter la mise en œuvre opérationnelle du parcours de formation. Il coordonne les acteurs et l’agencement des temps dédiés à la formation et aux séquences réflexives. Si le référent détient lui-même l’une des compétences que doit acquérir l’apprenant, il cumulera alors le rôle d’expert et « d’architecte » du parcours.   
 
L’expert-métier / “expair” : détenteur d’une ou plusieurs des compétences que l’apprenant doit acquérir, il participe à la construction de l’action de formation, au positionnement des compétences et contribue aux différentes évaluations de l’apprenant. Plusieurs « expairs » peuvent être mobilisés en fonction des compétences à acquérir ou consolider. C’est le référent qui participe à leur identification dans l’entreprise. 
 
Le/les managers opérationnels, la direction et/ou le service des ressources humaines : leur pouvoir de décision est un facteur facilitant et important pour la mise en œuvre d’une AFEST.  Soutien incontournable, leur implication est nécessaire dès le début du projet de formation AFEST afin d’anticiper la charge et l’organisation du travail. Ils libèrent les emplois du temps de l’apprenant et des expairs pour les moments dédiés à la formation et contribuent à l’aménagement des situations de travail favorisant les apprentissages.  


 
L’écosystème AFEST : rôles et acteurs pour personnaliser un parcours 

L’AFEST en parcours multimodal 
 
Le parcours de formation peut combiner différentes modalités de formation : AFEST + présentiel et/ou à distance. Dans ce cas il est dit “multimodal” ou mixte.
Si l’entreprise ne possède pas toutes les compétences et expertises en interne, elle peut également faire appel à un organisme de formation externe auquel elle achètera la prestation recherchée, telle qu’une action de formation en présentiel ou en distanciel.
 

Quelles sont les étapes d’une AFEST ?

 
L’AFEST s’organise en plusieurs étapes chronologiques dans lesquelles la loi vient rappeler les conditions à réunir. Elles sont à prendre en compte par l’entreprise qui peut également se faire accompagner par un prestataire externe. 
 
Les étapes et acteurs - autour de l’apprenant - dans un parcours avec la modalité AFEST

 

Comment mettre en œuvre l’AFEST ?

Solutions et financements à votre disposition 

 
Le Conseil d’Administration de l’Afdas, pour s’assurer de la qualité des parcours de formation AFEST, finance cette modalité à la condition qu’un acteur « certifié AFEST » intervienne dans sa conception, qu’il soit interne ou externe à votre entreprise.   
 
L’Afdas vous propose 2 possibilités de mise en œuvre  pour développer les compétences d’un ou plusieurs salarié-s (apprenant-s)

 En savoir plus
 
 
*EDEC (Engagement de développement de l’emploi et des compétences) Culture, Création, Communication, Sport et Tourisme est co-financée au titre du Plan d’investissement dans les compétences. Elle bénéficie également de l’expertise du ministère du Travail et du financement du ministère de la Culture et du ministère des Sports. 

Vous souhaitez en savoir plus ou mettre en oeuvre une AFEST ?

Contactez votre conseiller emploi formation