Structures du Sport et Sportifs de Haut Niveau

10,5 millions d’euros pour accompagner les sportifs de haut-niveau dans leur reconversion professionnelle après les JOP de Paris 2024

Dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, le ministère du Travail et l’AFDAS ont signé une convention visant à financer la formation de 500 sportifs de haut-niveau afin de faciliter leur insertion professionnelle à l’issue de leur carrière sportive.

Entièrement dévoués à leur discipline, concentrés sur leurs objectifs de médailles, rares sont les sportifs de haut niveau à anticiper leur avenir professionnel à l’issue de leur carrière.

Sur les 4 872 sportifs de haut-niveau recensés en France, seulement 410 sont salariés et donc protégés face aux risques comme la variation de leurs performances, les blessures, etc.

Tous  les  autres  peuvent  faire  face  à  des  situations  de  grande  précarité. C’est donc pour sécuriser les sportifs de haut-niveau en facilitant leur reconversion professionnelle que l’AFDAS a conçu un dispositif financé par le ministère du Travail dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences à hauteur de 10,5 millions d’euros. Il est destiné aux sportifs valides et handisports se préparant aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, ainsi qu’aux sportifs de haut-niveau en fin de carrière ou en début de réflexion sur leur reconversion professionnelle, toutes disciplines sportives confondues.

L’objectif est d’accompagner 500 athlètes dans un parcours de formation diplômant ou certifiant devant être engagé avant le 31 décembre 2023 et pouvant s’étaler jusqu’au 8 septembre 2024, soit la date de fin des Jeux Paralympiques.

Un dispositif inédit, en complémentarité des solutions existantes 

Concrètement le sportif de haut-niveau sera accompagné pour définir son projet et mettre en œuvre un parcours de formation adapté. Il pourra bénéficier, en fonction de sa situation, d’un contrat de professionnalisation qui lui permettrait d’avoir un statut de salarié et d’obtenir une certification en lien avec les compétences transversales ou entrepreneuriales qu’il a développées au cours de sa pratique sportive, notamment dans les secteurs du management du sport, du management commercial, de la communication, du marketing du sport, des RH, de monitorat, du coaching, de l’entrepreneuriat ou du sport bien-être santé…

« Afin de réaliser les meilleures performances, les sportives et sportifs de haut-niveau doivent être sécurisés. Par son expertise et sa connaissance des publics spécifiques aux carrières non linéaires, l’AFDAS est à leurs côtés durant leur préparation pour bâtir leur futur projet ».

Thierry Teboul, directeur général de l’AFDAS.

Une commission dédiée, en garant de la recevabilité du sportif de haut-niveau 

Une commission constituée de représentants de la branche professionnelle du sport, de représentants du ministère du Travail, du ministère chargé des Sports, de l’Agence nationale du sport et de l’Afdas analysera la recevabilité du sportif de haut-niveau en veillant à croiser plusieurs paramètres : son profil, sa situation et ses conditions de ressources et son projet professionnel.

La présidence de cette commission est assurée par Franck LECLERC, vice-président de la CPNEF du sport et membre au titre de la Fédération nationale des associations et syndicats de sportifs (FNASS), et par Frédérique MAROTTE, membre de la CPNEF du sport au titre du COSMOS et ancienne gymnaste, tous deux très mobilisés et engagés en faveur de la reconversion des sportifs : « La branche professionnelle du sport, soucieuse du devenir des femmes et des hommes salariés d’Entreprises du secteur, déjà engagée sur le sujet de la reconversion des sportifs professionnels et entraineurs professionnels, a souhaité tendre la main aux sportifs de haut-niveau en participant à une expérimentation nouvelle visant à anticiper leur après-carrière sportive grâce à un dispositif inédit qui sécurise le sportif et lui permet de préparer leur avenir dans les meilleures conditions, et ce, en bénéficiant de l’expertise et du savoir-faire de l’Afdas en matière d’accompagnement de publics spécifiques. »

Le projet est largement soutenu par la DIJOP/DIGES, le Ministère du Travail et l’ANS.

« La réussite d’une sportive ou d’un sportif de haut niveau se construit tous les jours et se confirme à l’occasion des rendez-vous sportifs internationaux majeurs. Cependant, la qualité des formations, le projet professionnel à l’issue des exploits sportifs, sont également des éléments importants d’une réussite globale.

C’est la raison pour laquelle la bonne appréhension et l’accompagnement pertinent des projets de formation et d’entrée dans la vie professionnelle sont essentiels.

Pour accompagner cette double ambition le Ministère du travail de l’emploi et de l’insertion a mobilisé un financement de 10 M€ confié à l’AFDAS en sa qualité d’opérateur de compétences, pour mettre en œuvre, sur les années 2022 à 2024 un nouveau dispositif visant à sécuriser l’insertion professionnelle de nos sportifs de haut niveau.

L’ANS accompagnera ce programme important pour le sport de haut niveau ».

Michel CADOT, Délégué interministériel aux jeux Olympiques et Paralympiques 2024

« Ce programme, financé par le Plan d’investissement dans les compétences, va enfin permettre aux sportifs de haut niveau, de préparer dans les meilleures conditions tout à la fois les prochaines compétitions et leur reconversion. Cette sécurisation du parcours professionnel est, pour les sportifs de haut niveau, une condition pour pouvoir se consacrer à leur performance sportive, notamment en vue des jeux olympiques et paralympiques de 2024. Très heureuse que notre engagement commun ait permis la création de ce programme très ambitieux ! ».

Carine Seiler, Haut-commissaire aux compétences

« L’Agence nationale du Sport se réjouit de ce nouveau dispositif déployé par l’AFDAS visant à accompagner et à sécuriser le parcours professionnel des sportifs de haut niveau.

Depuis plus de trois ans, nous sommes pleinement mobilisés aux côtés des Fédérations sportives pour soutenir les athlètes et leur permettre d’engager un parcours de formation ou d’insertion professionnelle réussi en portant un soutien via les aides personnalisées, les emplois CIP/CAE ou encore les emplois SHN. Ainsi, dans sa mission de coordination et de

pilotage des dispositifs de suivi socio-professionnel pour les sportifs, l’Agence collabore de manière efficace avec l’AFDAS afin de construire l’articulation et la complémentarité entre les différents dispositifs et porter une action au plus près des athlètes en mobilisant les Maisons régionales de la Performance. »

Frédéric SANAUR, Directeur général de l’Agence nationale du Sport.

Découvrir le dispositif